Interview GoodBarber : Adrianna Testi dans l'interview de la semaine

Interview : Arianna Testi responsable des RP chez GoodBarber

Interview : Arianna Testi responsable des RP chez GoodBarber

Quand est-ce que GoodBarber a été créé et quelle est l’histoire derrière le concept ?

La première version de GoodBarber a vu le jour en décembre 2011. GoodBarber a été l’un des premiers acteurs de ce marché novateur et florissant des app builders. La version 1.0 de GoodBarber supportait les trois systèmes, iOS, Android et Windows phone. A l’époque, les stores, et l’App Store d’Apple en particulier étaient particulièrement élitistes. Seulement quelques développeurs et quelques applications mobiles arrivaient à se positionner. Avec l’essor des générateur d’applications mobiles, le marché s’est démocratisé mais la qualité n’était pas toujours au rendez-vous. C’est dans ce contexte que nous avons compris que, pour se démarquer, il allait falloir non seulement être présent sur mobile, mais aussi faire la différence en matière d’expérience utilisateur. Nous avons donc remanié notre outil intégralement, en prenant la décision de nous concentrer sur les deux stores leaders du marché, pour offrir un design et une UX aboutie pour ces deux plateformes, avec une interface facile à utiliser, pour gérer son application mobile et produire son contenu.

Avec la croissance du marché des applications mobiles, la plate-forme GoodBarber a ensuite connu d’autres évolutions, pour s’adapter à de nouveaux besoins. En plus de la création de contenu, les attentes des utilisateurs ont grandi côté interactivité, d’où la nécessité de proposer des fonctionnalités pour construire une communauté autour de son app et la rendre plus sociale. Côté administration de l’application, l’enjeu de la monétisation est aussi un aspect que nous avons intégré. Concrètement, nos applications mobiles supportent aujourd’hui les alertes géolocalisées (beacons et geofence), l’authentification utilisateur, le chat, la communauté, la fidélisation, les coupons, etc. Tout cela sans perdre de vue notre argument numéro un, le back office GoodBarber. Parce que notre cible privilégiée reste un public non initié, sans connaissances en développement, il est crucial de maintenir une interface fluide et claire, malgré un potentiel de plus en plus important. C’est dans ce but que nous avons imaginé notre store Add-Ons, pour regrouper toutes les fonctionnalités additionnelles et permettre de gérer son application mobile à la carte.

 

Quelle valeur ajoutée apportez-vous à vos clients en priorité ?

En plus de proposer un back office polyvalent qui permet vraiment de créer des applications mobiles toutes plus différentes les unes que les autres, l’un des avantages de notre interface est sûrement la diversité linguistique. Si l’anglais est la langue internationale communément reconnue, pour s’atteler à une tâche comme celle de créer son application mobile, autant ne pas se confronter à la barrière de la langue. C’est pourquoi nous proposons aujourd’hui notre plate-forme en pas moins de 10 langues, avec une équipe support native elle aussi, pour une communication la plus efficace possible, et que chacun obtienne ainsi les réponses à ses questions, facilement. Toujours pour la valeur ajoutée, notre blog  multilingue, est une ressource utile pour trouver des astuces et des conseils pour utiliser GoodBarber mais aussi au-delà, pour construire sa stratégie marketing par exemple.

 

Quels sont vos utilisateurs principaux : des agences, des particuliers ?

Depuis le départ, notre cible principale, ce sont les particuliers, n’importe qui ayant une présence online, comme un blog, un site d’informations ou une radio, et souhaitant passer sur mobile, ou même lancer directement son activité ou sa présence digitale, avec une application mobile. Pour cette cible, notre outil DIY est tout indiqué.

Nous avons aussi lancé il y a quelques années maintenant notre programme destiné aux agences, le programme Reseller  qui permet aux professionnels de créer des applications mobiles pour leurs clients, iPhone, iPad et Android, à un prix compétitif, tout en ayant une grande marge de manoeuvre pour la customisation du produit.

Quel est l’atout principal de votre solution ?
Si vous deviez comparer votre technologie à celle des concurrents, ce qui vous distingue ?

Notre atout, c’est la façon dont notre back office a été pensé, ce sont nos clients eux-mêmes qui le disent. Il ne faut pas oublier que GoodBarber c’est en réalité deux produits : le front, l’app native en elle-même, et le back office, qui sert à sa création. Notre pari c’est donc tout à la fois de proposer toujours plus de fonctionnalités pour l’app (le front), tout en offrant des outils pour mesurer le succès de l’application et un back office simple, clair et instinctif pour l’utilisateur. Un pari gagné je crois !

Pour les Resellers, un public davantage expert, déjà sensibilisé à l’usage d’outils comme le notre, cette fois notre avantage c’est la flexibilité. Nous avons fait le choix de ne pas nous spécialiser. GoodBarber n’est pas un générateur d’apps dans une niche. Cela veut dire qu’après avoir réalisé un premier projet et s’être familiarisé avec notre outil, les Resellers qui font appel à notre technologie, deviennent expert de notre plateforme et peuvent ensuite réutiliser notre interface à volonté pour des clients très différents, sans qu’aucune application mobile ne soit pareille à une autre, avec des fonctionnalités adaptées pour de nombreux marchés.

 

Et vos objectifs pour 2017

Pour 2017 notre objectif principal c’est de continuer à booster nos fonctionnalités existantes, pour des usages toujours plus de pointe et encore davantage de flexibilité pour s’adapter à tous les scénarios d’applications mobiles sur le marché.

Interview : Arianna Testi responsable des RP chez GoodBarber
3.6 (72.5%) 8 votes

  • On 19 janvier 2017
  • 0 Commentaire(s)
  • 15 j'aime

0 Commentaire(s)

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *